theatrelfs

Dimanche 16 octobre 2011 à 15:53

“I think Sylvie is exceptional and she works incredibly hard. She is a great person to work with; she will do something again and again. […] She is every bit the equal of Billy and Michael in strength and power, and she is absolutely fearless.” 
– Maliphant
 
 
C
haque année, Singapour présente un festival de danse. Le Da:ns Festival de 2011 se déroule du 7 au 16 octobre. Le spectacle 6000 miles away, with Sylvie Guillem  est une représentation de danse contemporaine, divisée en trois scène différentes, toutes trois mises en scène par trois chorégraphes différents. La première scène, Rearray, a été chorégraphiée par William Forsythe, sur une musique de David Morrow avec les deux danseurs Sylvie Guillem et Nicolas Le Riche. La seconde, 27’52”, a été chorégraphiée par Jiří Kylián, sur une musique de Dirk Haubrich réalisée par les danseurs Aurélie Cayla et Kenta Kojiri. Enfin, la dernière danse, Bye, a été chorégraphiée par Mats Ek, sur une musique de Beethoven (Piano sonata Op. 111, Arietta) et est dansée par Sylvie Guillem seule. Ce spectacle d’1h20 s’est déroulé le 15 et 16 octobre au théâtre de l’Esplanade, production de Sadler’s Wells London et de Sylvie Guillem.
 
 
http://theatrelfs.cowblog.fr/images/SylvieGuillemMatsEkBy007.jpg
 
L
a danse contemporaine regroupe des mouvements de danse classique et de danse moderne, mélangés ensemble. Cela n’a donc sans doute pas posé de problème pour Sylvie Guillem, puisque celle-ci était avant une danseuse étoile classique très renommée, qui a dansé avec l’Opera de Paris et la compagnie de Royal Ballet de Londres, avant de se consacrer à la danse contemporaine il y a 2 ans seulement. Les mouvements contemporains sont durs à maîtriser, mais Sylvie Guillem et les autres danseurs en avaient la maîtrise parfaite dans 6000 miles away. Rares sont les danseurs qui ont un contrôle de leurs mouvements si précis ; et rares sont les danseurs de l’âge de Sylvie Guillem, car elle a tout de même 46 ans... Qu’ils soient au sol, dans les airs ou juste debout, les danseurs exécutaient leurs mouvements toujours en synchronisation et avec le même contrôle impressionnant.
 
L
a musique était, personnellement, très agaçante dans le premier duo... Elle a été désagréable pendant toute la danse, de mon point de vue. En revanche, j’ai beaucoup aimé la seconde musique, qui incluait des paroles dans plusieurs langues, telles que le français, l’anglais et l’allemand si ma mémoire est bonne ! Dans le solo de Sylvie Guillem, la musique de Beethoven se mariait parfaitement avec la danse, donc je pense que c’était un excellent choix d’accompagnement musical. Les décors restaient plutôt simples tout au long du spectacle. En effet, dans la première scène, il n’y avait aucun décor, juste les deux danseurs sur la scène. Dans le deuxième extrait, un drap blanc recouvrait le sol, et les rideaux avaient été retirés. Enfin, dans le solo de Sylvie Guillem, un écran était présent au centre du fond de la scène. Cet écran reste pour moi une très bonne idée, car il a permis un effet comique à certains moments (en tout cas, c’est ainsi que je l’ai perçu !) mais également car il a été utilisé à bon escient. Au début de la scène, lorsque le rideau se lève, on voit juste l’écran, ce qui est légèrement intriguant ; puis apparait Sylvie Guillem, qui joue avec l’écran avant de vraiment commencer son solo. C’était très réussi.
Les éclairages avaient aussi une place très importante dans ce spectacle. Ils accentuaient effectivement l’ambiance du spectacle et le rendaient plus intéressant.
 
http://theatrelfs.cowblog.fr/images/6000milesaway1940737b.jpg
 
P
ersonnellement, 6000 miles away était un spectacle à ne pas rater, car il demeurait hallucinant à voir. Un des meilleurs spectacles de danse contemporaine que j’ai jamais vu ! Il vous scotchait à votre siège pendant la durée totale, et ne vous ennuyait pas une seule seconde. Je trouve aussi qu’il pouvait être de bon usage pour les théâtreux, puisqu’on arrivait vraiment à observer les fils directeurs des danseurs, dans les trois scènes de danse. C’était tout simplement impressionnant.
 
Si vous voulez plus d’informations sur Sylvie Guillem, ces prochains spectacles, regarder des vidéos, des photos, voici son site internet qui est plein de couleurs et très bien fait, avec l’accompagnement de différentes musiques : http://www.sylvieguillem.com/
 
 
« Even as a young dancer, my way of approaching dance was not their way, » dit Sylvie Guillem au journal The Daily Telegraph.
 

http://theatrelfs.cowblog.fr/images/collage.jpg
 
Julie JOUSSE

 

Par Olivier Massis le Mardi 8 novembre 2011 à 11:06
Je te rejoins sur un élément, en particulier, la précision et la maîtrise des mouvements des danseurs. A les voir danser, et je me recentrerai sur le premier pas-de-deux, Sylvie Guillem et Nicolas Le Riche (tous les deux danseurs étoile, tout de même) ont proposé une évolution troublante, acrochante de cette chorégraphie de William Forsythe, RE-ARRAY.
Pour quiconque aime voir des corps maîtrisés, une expressivité de ceux-ci maximale, il fallait être dans la salle. Cela change de la piètre performance de Sylvie Guillem, lors de son précédent passage à l'Esplanade de Singapour, en juin 2010, pour l'indigent EONAGATA !!!
Par theatrelfs le Dimanche 13 novembre 2011 à 5:43
J'avais effectivement deja entendu parler de la deception de sa performance de l'an dernier; mais je dois avouer que j'aurai tout de meme bien voulu la voir (je ne l'ai pas vu en juin 2010...), juste histoire de pouvoir faire une comparaison! En tout cas, nous restons sur un beau tableau a present...
Par theatrelfs le Dimanche 13 novembre 2011 à 5:43
Et le commentaire precedent etait de Julie ;)
Par Rachel Testard le Mercredi 23 novembre 2011 à 15:14
J'ai également assisté à la représentation de 6000 miles away. Et j'ai trouvé ça très émouvant. Ayant un peu des préjugés vis-à-vis de la danse contemporaine que je trouve parfois beaucoup moins gracieuse que la danse classique, j'avais quelques doutes avant le début du spectacle. Mais finalement j'ai été extrêmement impressionné par la performance de Sylvie Guillem et des autres danseurs. Et j'ai trouvé que la mise en scène du solo était vraiment très réussi avec l'utilisation de l'écran qui attrape tout de suite l'attention du spectateur!
Par Dissertation Ideas le Jeudi 29 mars 2012 à 16:20
Did you know America ranks the lowest in education but the highest in drug use? It's nice to be number one, but we can fix that. All we need to do is start the war on education. If it's anywhere near as successful as our war on drugs, in no time we'll all be hooked on phonics.
Par dissertation project plan le Lundi 9 avril 2012 à 8:06
This is extremely helpful info!!! Especially since you guys are offering it for free!! Very good listing. Everything is true. Thanks.
Par essay help le Jeudi 19 avril 2012 à 15:48
I have gained a lot of knowledge by reading your post. It is really a wonderful blog endow with a lot of knowledge for readers who wants to know about the subject matter. Thank you very much.
Par CandiceSarazin le Jeudi 21 juillet 2016 à 22:43
Merci pour ton article
Par AdrienCuvelier le Mardi 7 février 2017 à 10:32
Merci pour ton article
Par MarineEmery le Samedi 25 mars 2017 à 8:27
Un grand merci pour ton ecrit
Par Thomas Neveu le Lundi 15 janvier 2018 à 17:12
Je vous remercie pour ton ecrit, j’ai énormément appris
Par Christophe Cotineau le Mercredi 8 mai 2019 à 16:12
Incroyable job, merci pour le travail que vous faîtes
Par Christophe Montagnon le Jeudi 5 septembre 2019 à 23:26
Quel rapport agréable, un grand merci pour ce boulot
Par Mandrina Peton le Lundi 16 septembre 2019 à 18:59
Vous faîtes de l’incroyable travail.
Par gudangpoker le Samedi 28 décembre 2019 à 18:42
rate our website then you can know it , thanks !
Par head phones le Mercredi 8 janvier 2020 à 11:07
Always so interesting to visit your site.What a great info, thank you for sharing. this will help me so much in my learning
Par Annabelle Belanger le Dimanche 2 février 2020 à 2:58
Hello
Je vous complimente pour l’immense travail réalisé
Peut-être que j’aurai désiré d’avantages de petits détails
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://theatrelfs.cowblog.fr/trackback/3144507

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast